samedi 6 octobre 2018

La Forestière Cyclo, 22 Septembre 2018: La légende d'Automne..




PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 478

En ce 1er WE d’automne, le massif du jura nous a proposé ses plus beaux paysages dans une ambiance d’été indien. Pour cette 12ème édition de la Forestière version cyclo, deux parcours de 85 km (1300 m de dénivelé) et 140 km (2200 m de dénivelé) en mode chrono ou rando étaient proposés aux participants. Dans le but de promouvoir la pratique du vélo pour tous, une randonnée de 50 km à faible dénivelé était aussi proposée et ouverte plus de 15 ans. Le petit parcours tracé essentiellement dans le massif de la petite montagne d’Arinthod permettait la découverte du barrage de Vouglans, 3ème plus grande retenue artificielle d’eau de France, et du vignoble du revermont. Le grand parcours emmenait les cyclistes à la découverte des massifs du haut-jura et du bugey par le franchissement des cols de la croix de la Serra et de Belleroche. Après cette première partie musclée, la traversée du plateau de Hauteville a permis à tous de souffler un peu et de bien se ravitailler avant d’affronter les rudes pentes du col du Cerdon. Les magnifiques vues sur le vignoble du crémant de l’ain rendait néanmoins l’effort plus agréable. La côte de Samognat située à 10 km de l’arrivée a permis aux meilleurs coureurs de s’extirper de leur groupe en vue de l’arrivée finale à Arbent. 



A ce petit jeu, sur le grand parcours, c’est Geoffrey Lucat qui l’emporte au sprint pour la 3ème fois devant Andrea Costa et Stefano Sala, le vainqueur de la précédente édition. Sur le petit parcours Alexandre Martin franchi en premier la ligne d’arrivée. Chez les féminines, Annita Manzato et Natalie Rivier terminent première  respectivement sur le petit et grand parcours. A noter que les 20 féminines inscrites sur le petit parcours sont parties 5 min avant les garçons. Cette belle initiative devrait être proposé plus souvent par les d’organisateurs car cela leur permet de prendre un départ plus tranquille, moins stressant et de faire la course entre elles.

La forestière cyclo mériterait une participation plus importante (seulement 452 participants cette année) car cette organisation est exemplaire sur tous les plans : l’accueil des bénévoles, la sécurité, le fléchage, les ravitaillements pendant et après l’épreuve avec des produits du terroir, la qualité des parcours, l’animation sur l’aire d’arrivée. 
La concurrence de dates avec les cyclosportives « les Bosses de Provence» et la « Dromoise » en ce 3ème WE de septembre explique surement en grande partie un manque de participation.



Les 4 patrouilleurs (Sebastien Duc, Jean Claude Robert, Jean François Barthe, Jene Kilmartin) n’ont pas observé de délestage intempestif, ni trouvé d’emballage sur les routes. Ceci confirme une fois de plus que les cyclistes sont beaucoup plus respectueux et sensibles à la protection de l’environnement sur les épreuves de petite taille que sur les épreuves de masse. C’est pourquoi nous devons pour les prochaines années trouver tous ensemble (collectivités, UCI, FFC, organisateurs, cyclistes, patrouilleurs…) des leviers puissants pour faire changer les comportements de tous les cyclistes.

Sébastien Duc




lundi 6 août 2018

La Pierre Chany, Samedi 4 Août 2018, Langeac (43): La Cyclo sympa des Gorges de l'Allier

PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 477



Par temps de canicule, hydratez vous et restez à l'ombre ou.... faites du vélo!..

C'est cette dernière option qui a été retenue par les quelques six cents cyclo présents à Langeac (43) ce premier week-end d'Août. Il faut dire que cette épreuve dispose d'atouts certains : des circuits attractifs, une organisation bien rodée et une ambiance très conviviale.



Le sympathique président du team cycliste langeais, Christian Dauphin et les quelques 140 bénévoles proposaient donc pour cette 22ème édition de la Pierre Chany 4 parcours de 50, 70, 110 ou 142km à travers le haut Allier sur les circuits d'entraînement d'un certain Romain Bardet natif de la ville voisine (lire Brioude).



Le premier départ donné à 8h45, le mercure indiquait déjà 26 degrés et la température comme la route allait prendre de la hauteur. Cela eut pour effet de faire fondre le peloton et de gagner les zones ombragées du col de la croix de Cronce. Fort d'une trentaine d'homme, le premier groupe évoluait à bonne allure sur des routes impeccables (appréciable ) jusqu'au premier passage à Langeac.
Au pied de la longue côte de Pourcheresse, Stéphane Cognet, vainqueur à plusieurs reprises déjà cette année, s'échappait pour ne plus être revu.
Suite à cette attaque le groupe se segmentait, certains pensaient à leur place, pour d'autres, la priorité était de trouver de l'eau (l'époque du père Zaaf étant révolue). Judicieusement placés, les ravitaillements permirent une re hydratation nécessaire pour affronter la côte d'Auvers dernière difficulté du jour où la bête du Gévaudan devait prendre plaisir à voir les cyclistes transformés en chercheurs d'eau...et regagner le plateau de la Margeride.






L'occasion aussi de récupérer les coureurs du 110 et de surprendre sur le fait le dossard 739 en plein délestage sauvage... La parole est la défense : "Ça colle dans les poches ! " (l'argument est connu) L'avocat général ou quelque chose comme çà, : " oui mais çà se lave, le maillot... enfin, il me semble !" Fin des débats, il est difficile d'en dire plus car de l'avis général, l'épreuve a été propre et le cas rapporté, isolé.

Pendant ce temps, Stephane Cognet, devait déjà amorcer la longue descente sur Langeac et sentir l'emprise d'une chaleur qui se faisait plus écrasante à mesure qu'on perdait de l'altitude ; le tout sans mollir, puisqu'il franchit la ligne avec 8 minutes d'avance sur ses suivants immédiats parmi lesquels figure évidemment Jean Luc Chavanon (5).


Sur le 110 km une erreur d'aiguillage a empêché les 2 premiers de se disputer la victoire mais l'erreur est humaine ( comme dit La Fayette, autre gloire locale : "j'ai pu me tromper mais je n'ai jamais trompé personne") aussi ont ils été réintégrés aux deux premières places du classement.

Pour terminer, et après qu'on ait cherché encore un peu de réconfort dans la boisson sitôt la ligne passée ( et si possible, à l'ombre), chacun s'est dirigé vers les "îles d'amour" pour partager un repas fort apprécié en bordure de l'Allier, le tout en musique et sous un soleil toujours plus implacable !

François 




Patrouilleurs sur la Chany 2018: 


Michel Bizieres
Maurice Cornu
Jean Luc Chavanon
Gilles Maine
François De Jumné 

vendredi 3 août 2018

La Risoul Queyras, Dimanche 29 Juillet 2018, La plus haute Cyclosportive d'Europe: Parcours obligé pour les Greens..

PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
COMMUNIQUE N° 476



A la station Risoul 1850, les Greens ont leurs habitudes, parfaitement accueillis par Bernard Assaud et l'Office de Tourisme maîtres d'oeuvre de l'évènement. La Cyclo des Hautes Alpes reste en parfaite harmonie avec la belle et  haute région du Queyras, le Grand Parcours passant plusieurs fois à + de 2000 m d'altitude, tout d'abord par Saint Véran, puis l'Izoard devenu un standard de l'épreuve et enfin la remontée vers la station Risoul 1850 qui désigne immanquablement les plus forts des Cyclos grimpeurs rescapés.



Les Patrouilleurs ont une nouvelle fois, pris un véritable plaisir à évoluer dans ce décor de haute montagne, plaisir renforcé par le constat unanime d'un comportement quasi exemplaire de la part des participants, puisque très peu de déchets et d'emballages de gels ont été repérés.

Bravo à toutes et tous pour cette marque de respect envers le territoire, c'est ainsi que nos belles épreuves perdurent et se développent pour le plaisir de tous.





Les Patrouilleurs de la Risoul Queyras 2018: Jean luc Lacoste, Pascal Guitton, Pierre Ournier, Julien Nivert, Bruno Dumont.

mardi 17 juillet 2018

La Trilogie de la Maurienne, 13, 14,15 Juillet: Un statut international en expension!

PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 475

C’est avec enthousiasme que la patrouille Eco Cyclo Green Cycling a répondu présent à une épreuve désormais incontournable du calendrier, la Trilogie de Maurienne, devenue de surcroît internationale en 2018!



En effet, cette doyenne des cyclosportives françaises a intégré le GRAN FONDO WORLD TOUR  après avoir été sélectionnée parmi plusieurs épreuves en Europe. L’épreuve a été jugée sur plusieurs aspects comme la beauté des paysages traversés, la grandiosité de ses cols mythiques, l’intérêt des parcours proposés ou encore la qualité d’organisation.




Tous les participants auront été comblés sur ces 3 magnifiques journées, avec des consignes délivrées en français et en anglais sur le respect de l’environnement. Le message a été reçu 5 sur 5 sur la première manche, je crois que jamais je n’avais vu une cyclo aussi propre, avec des tubes au sol qui pouvaient se compter sur moins des doigts d’une main! 
Petit bémol sur l’ascension du Galibier dans la grimpée, malgré tous les messages des Greens et les multiples interventions de Ludovic Valentin , mais peut-être sont-ce les pratiquants occasionnels sur la journée qu’il faudrait sensibiliser, il y a tellement de cyclistes qui se lancent à l’assaut de ce col mythique !




On a pu apprécier la présence de coureurs belges, anglais, néerlandais, allemands, norvégiens, et sud-coréens… !
Tous heureux d’avoir découvert ces cols mythiques et légendaires de Maurienne,les Lacets de Montvernier, les cols du Chaussy, de la Madeleine, du Télégraphe, du Galibier, de la Croix de Fer, du Glandon, et du Mollard

Un grand coup de chapeau à Ludovic Valentin et ses équipes d'organisation et de bénévoles pour cette fabuleuse organisation! 



Martine





dimanche 24 juin 2018

La PLB MUCO, 23 Juin 2018, Callac (22): La Bretagne, terre de vélo et de valeurs!

PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 474


La Bretagne c’est très joli au soleil ! 




Départ le matin à la fraiche à 9h, avec un soleil splendide. L’organisateur Daniel Bercot, que nous remercions pour son accueil, a fait un beau discours suivi de 30’’ d’applaudissement pour les personnes décédées de la Muco, un moment d’émotion. 
Quelques règles de sécurité et de propreté sont rappelées.
Nous partons devant après avoir fait la traditionnelle photo du départ. 





La 1ère bosse a déjà fait une sélection sur les groupes de devant. On s’est laissé décrocher et on a sauté de groupe en groupe. On a constaté les premiers gels verts (Overstim) donnés par les organisateurs par terre, hormis ces gels, la propreté était au rendez-vous ! 
Des tobogans usants et une vraie belle bosse de 11% sur 2km, ouf ! 

Ambiance sympa, des villages décorés et animés comme à l’Ardéchoise, une route fermée à la circulation dans les 2 sens et des signaleurs en nombre nous ont permis de profiter en toute sécurité.
Belle course, à recommander ! 
Au plaisir d’y retourner. 

Mérite un blason de haut niveau.




Stéphanie, Eric et Pauline

mercredi 20 juin 2018

L'énorme week-end Green des 23, 24 Juin 2018!

Le Team Green Cycling déleguera 3 équipes sur les routes Européennes durant ce week end de fin Juin 2018, soit environ 35 Patrouilleurs/Patrouilleuses au contact direct de plus de 30000 pratiquants, sur l'Ardéchoise, La Quebrantahuesos et la PLB Muco.




Un véritable travail d'orientation et de prise de conscience pour les organisateurs, les actions 2018 étant conclues par l'élaboration du questionnaire de L'Enquête RSE (RESPONSABILITE SOCIETALE ET ENVIRONNEMENTALE) DE GREEN CYCLING mise en place durant l'inter saison.




Dans ce schéma d'épreuves engagées, Green Cycling participera Dimanche 24 Juin, à l'opération nettoyage du Col de Marie Blanque aux côtés des bénévoles de la Quebrantahuesos, une action exemplaire qui sera parfaitement mise en valeur sur le Plateau de Benous, site historique des ravitaillements des épreuves de masse qui empruntent les routes du superbe Col de Marie Blanque!







samedi 16 juin 2018

L'Etape du Tour s'engage pour l'environnement et les territoires cyclistes!

Dans le sillage du Tour de France, l’Étape du Tour s’engage pour un meilleur avenir à vélo !
Le vélo, en plus de votre passion, c’est une conscience de la beauté de l’environnement où vous roulez et le respect impératif de celui-ci. Le vélo c’est la santé, c’est la mobilité durable de demain et tellement plus !

TOUS ENSEMBLE ENGAGÉS, POUR UN AVENIR À VÉLO !

EN DIMINUANT, TIRANT & RECYCLANT NOS DÉCHETS !

L’Étape du Tour se fait accompagner dans la mise en place d’une politique RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) par l'Association Green Cycling  et travaille notamment sur le terrain, avec plusieurs sociétés spécialisées dans la gestion des déchets (diminution, tri et valorisation).

Comme chaque année, nous serons également auprès des responsables de ravitaillements pour les aider dans cette mission.

A vous aussi de respecter les territoires que vous traversez, en triant tous vos déchets sur tous les points de ravitaillements. Nous nous occupons du reste !
En plus du tri sélectif, nous avons retiré depuis plusieurs années, toutes les petites bouteilles d’eau, remplacées par des 1,5l ou de l’eau des communes traversées. Nous enlevons systématiquement et trions nous-même les emballages des denrées sucrées-salées, mises en vrac.


Les patrouilles Eco Cyclo  reconnaissables au sein du peloton grâce à leur maillot vert, seront à nouveau à vos côtés sur l’Étape du Tour 2018, nous faisant prendre conscience de l’importance de préserver notre terrain de prédilection.


P.F
06/2018
Photos EDT

Rights reserved

dimanche 15 avril 2018

Les Greens en Corse, Sagone Cycling Camp Day 1: Minéral et végétal..

Ce n'est pas que nous soyons contre les cadences infernales, mais ce premier jour après la traversée et peu de sommeil, une petite sortie de bord de mer dans ce magnifique décor floral naturel nous a ravis; n'est ce pas Vincent et Marie ... opératrice!...
Demain une ride peut être un peu plus...sportive!..


















vendredi 6 avril 2018

Signature d'une Convention entre la FFC et Green Cycling

L'association Green Cycling, représentée sur le terrain des épreuves de masse par la patrouille Eco Cyclo, oeuvre depuis de nombreuses années auprès des pratiquants pour une meilleure éco responsabilité dans leurs pratique et auprès des organisateurs pour une observation engagée de l'éco responsabilité dans leurs organisations.
Un module d'enquête Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) vient d'être mis en ligne à la disposition de tous les organisateurs adhérents aux valeurs de Green Cycling.
A l'issue de la saison en cours un véritable baromêtre des tendances éco responsables des manifestations cyclistes pourra être consulté et enrichi.



La FFC soucieuse de valoriser sa politique RSE s'associe pleinement à ce travail d'enquête et de représentation.
Dans ce contexte, une Convention vient d'être signée au siège fédéral à Saint Quentin en Yvelines par Michel Callot Président de la FFC et Denis Cheminade, Vice Président délégué de Green Cycling Association.
CPT.com: 03/2018
Photos FFC Rights reserved