lundi 15 septembre 2008

Fin de saison pour la Patrouille aux Bosses du 13, sous le soleil de Provence



PERSPECTIVES POUR UN CYCLISME DURABLE
Communiqué n° 33


La saison 2008 de la Patrouille Cyclo a été très active avec des interventions sur 14 épreuves majeures du calendrier Cyclosportif Européen, au contact direct avec près de 40000 pratiquants enthousiastes, suscitant également des initiatives locales d'organisations désirant être porteuses des valeurs fondamentales du Programme.
Cette saison s'est terminée en apothéose à l'occasion des Bosses du 13 à Marseille Luminy, également épreuve finale du Trophée Label d'Or 2008 des Cyclosportives FFC
2500 cyclosportifs enthousiastes se sont retrouvés sous la pinède du Campus de l'Université des Sciences du Sport pour le départ, le Dimanche 14 Septembre.
En présence des élus représentant les collectivités engagées auprès des organisateurs,des partenaires privés, du Président de la FFC Jean Pitallier, Alain Prost Cyclosportif assidu, Nathalie Simon venue sur le vélo, animer l'opération Mécénat et Chirurgie cardiaque nouveau partenaire de l'évènement et Thierry Bourguigon représentant la Société LOOK, partenaire historique de la FFC et du Trophée Label d'Or.




Les Bosses du 13 constituent également la fin de saison pour bon nombre de pratiquants qui ont maintenant bien intégré le message éco citoyen transmis par les Patrouilleurs pédagogues.
Les 3 parcours proposés dans l'arrière pays Marseillais n'ont pas été pollués par les jets intempestifs d'emballages, l'organisation avait également mis en place des structures mobiles de tri selectif sur le Campus,où l'on a également remarqué une activité permanente de gestion des déchets.

Un bilan d'activités du Programme ECO CYCLO 2008 sera prochainement édité et publié sur le Blog et dans la presse spécialisée, des objectifs datés seront mentionnés et nous pensons que le Programme 2009 prendra une envergure que nous devrons à l'attention et à la disponibilité de tous, Instances sportives, Organisateurs et Partenaires techniques avec une mention spéciale pour les Patrouilleurs.



Les Patrouilleurs des Bosses du 13.

- Patricia BERTHELIER
- André PEREZ
- Camille FABRE
- José ACEDO
- Laure RICO
- Hugues RICO
- Ana MONZIER
- Christophe PAGAT

Patrouilleur assistant: Vesna TRUCHETET


Patrick François

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
j'ai eu le plaisir de discuter sur la ligne de depart avec le president de la FFC afin de lui expliquer le sens de notre demarche sur les cyclos. Interessant. J'ai pu par ailleurs constater qu'il y avait moins de dechets meme si tout n'est pas parfait :-(
Nous avons egalement ete reconus au ravitaillement par les benevoles. Nous avons enfin pu voir des poubelles autour de la salle de restaurant et par consequent peu ou pas de dechets par terre.
Cette experience a ete tres enrichissante car les cyclos et autres acteurs des courses nous ont reconnus, ont accepte notre presence (et parfois nos remarques). Il semble que l'education 'ecologique' des cylos soit en marche meme si les etrangers ne semblent pas tres sensibles a notre demarche.
Experience a poursuivre donc si nous voulons continuer a avoir de belles epreuves.
Ana Monzier - Patrouilleuse sur l'Ariegeoise et les Bosses du 13

Patricia Berthelier a dit…

Fin de cette première saison où j'ai participé à 5 épreuves, à chaque fois dans une région différente, sous les couleurs vertes de la Brigade Ecocyclo.
Premier constat : le message de sauvegarde de l'environnement traversé dont nos tenues Ecocyclo sont l'emblème est devenu évident pour une bonne partie des cyclosportifs. Et beaucoup se réjouissent de notre présence sur les parcours ou, à tout le moins, l'approuvent complètement. Et dans les pelotons, notre présence a souvent un rôle inhibiteur, sans que nous ayons besoin de hausser le ton ! Ceci grâce aux efforts de communication entrepris par la FFC et Patrick François et par l'implication d'organisateurs de cyclosportives de premier ordre (présentation sur les plaquettes, présentation au micro sur les lignes de départ ou sur les podiums, courts articles dans les magazines spécialisés, création du blog Ecocyclo, etc..).
Bien évidemment, il existe encore de trop nombreux gestes pollueurs, mais la réprobation générale (pas uniquement celle des Patrouilleurs Ecocyclo) devrait contribuer à
faire évoluer les choses dans le bon sens.
Une remarque, déjà faite auparavant : ne serait-il pas possible d'associer les fabricants de produits énergétiques (barres et topettes) à cette communication sur la nécessité de respecter notre environnement ?
Enfin, si la possibilité de relayer le message Ecocyclo au niveau du peloton professionnel existe, ce serait bien évidemment la clé de voûte de l'édifice...de manière à ce que les images des pros jetant les emballages de barres ou autres déchets ne fassent plus partie des images retransmises !

Patricia Berthelier